La Caravane Compagnie, en résidence de création de la pièce « Terreur », de Ferdinand von Schirach à la MJC du Grand Cordel, à Rennes, a travaillé avec des élèves sur les thèmes de la responsabilité individuelle et collective, du dilemme, du rapport à la loi, à la parole. « Les nouvelles Antigones », une création de la classe de 3eF a été jouée sur scène à la MJC le 18 mars 2021.

C’est tout naturellement que la MJC s’est tournée vers le collège des Gayeulles, les deux structures se connaissent bien pour travailler ensemble dans le cadre du parcours d’éducation artistique et culturelle depuis longtemps. Le thème proposé convenait tout à fait au niveau 3e, qui étudie Antigone cette année.

On connaît Antigone pour son opposition à son oncle, Créon, qui refuse d’enterrer son frère, Polynice, qu’il considère comme traître au pouvoir. Chez Sophocle comme chez Anouilh, ce personnage questionne les valeurs morales, l’institution, la politique, la place des femmes dans la société patriarcale. Elle s’oppose, quoi qu’il lui en coûte, pour défendre ce qui lui semble juste. On la retrouve sous différentes formes féminines et dans d’autres contextes, dans de multiples écrits, de Cocteau à Marine Bachelot Nguyen, en passant par Brecht et Hölderlin.

Les ateliers de pratique théâtrale, d’écriture et de mise en voix ont permis de découvrir Antigone sous différentes formes, résistante, nihiliste, idéaliste, absolutiste, désobéissante, le grain de sable dans l’engrenage du pouvoir. Le travail a abouti à l’écriture collective d’une pièce, nourrie de ces expériences.

« Les nouvelles Antigones » a pu être joué sur la scène de la MJC, grâce à l’engagement sans faille des artistes et de la direction de la structure, pour une représentation exceptionnelle devant un public limité par les contraintes du contexte sanitaire,

Les élèves, grâce à cette action, ont acquis de nouvelles capacités. Ils ont lu, écrit, cherché, réinventé, écouté, travaillé en groupe… Félicitations à la 3eF pour ce travail magnifique !

Ce projet a été soutenu par la DRAC Bretagne et le conseil départemental 35. Au collège, il a été porté par Claire Novack, professeure de français

Découvrir le making-of

Voir en ligne : La captation du spectacle