Un an d’éducation artistique et culturelle en Bretagne : objectif 100% EAC

Dès janvier 2019, la première séance décentralisée du Haut conseil à l’éducation artistique et culturelle s’est tenue à Rennes. La région Bretagne, la ville de Rennes, ainsi que de nombreux maires des villes et présidents de département ont exprimé le souhait de faire de ce territoire historiquement impliqué dans les questions de l’éducation artistique et culturelle, un territoire « pilote » pour faire réussir l’objectif du 100% EAC.

La Bretagne s’imposait alors comme le territoire le plus approprié pour installer, avec la volonté des collectivités, l’Institut national supérieur de l’éducation artistique et culturelle à Guingamp dans les Côtes d’Armor. L’éducation artistique et culturelle porteuse de sens, cela signifie qu’elle s’inscrit, voire qu’elle s’impose, au coeur du récit d’un territoire, qui peut se raconter grâce à elle tant pour ceux qui la vivent que pour ceux qui la portent sur le plan politique.

L’éducation artistique et culturelle est une voie où peut se réinventer la démocratisation culturelle dès l’instant où celle-ci est capable de susciter des affects et des pensées originales chez tous ceux qu’elle touche. Mona Ozouf a bien décrit dans son livre Composition française ce qui relevait d’une enfance bretonne. Une enfance en tension entre la volonté d’universel et les particularismes des territoires et des individualités. Faisons, grâce à l’objectif du 100% EAC, de toutes les enfances bretonnes d’aujourd’hui, des enfances singulières, heureuses et émancipatrices.

Emmanuel Ethis
Recteur de la région académique Bretagne
Vice-président du Haut Conseil à l’Éducation artistique et culturelle

 

Pour vous abonner ou proposer l’abonnement à vos collègues, c’est ici.

Pour le télécharger, c’est par là ⇓

Mon-fil-100%EAC-Bretagne_N11-Juin2020

Documents à télécharger