Un guide à l’usage des enseignants et des artistes intervenants dans le cadre des enseignements artistiques ou de projets d’éducation artistique et culturelle à été élaboré dans le cadre d’un groupe ressource danse-cirque de l’académie de Rennes qui s’est réuni au cours de l’année 2019-2020. La réflexion a ensuite été poursuivie au sein du groupe ressource PREAC danse en 2021-2022. Ciblé sur la danse et les arts du cirque, il est tout à fait transférable dans tous les domaines de l’EAC.

Ce guide cherche à répondre aux besoins des enseignants qui mettent en œuvre des projets au sein desquels la rencontre avec l’artiste fonde une part de l’enseignement. Ces projets s’inscrivent le plus souvent dans des partenariats élargis avec les structures culturelles et de fait mêlent différents professionnels de l’enseignement et de l’action culturelle.

Parmi eux l’artiste occupe une place fondamentale et ce guide s’intéresse plus particulièrement à la question de la rencontre enseignant – artiste. Il vise à définir et à expliciter les principes constitutifs d’une démarche pleinement collaborative. Ces co-interventions permettent aux élèves de s’enrichir de la rencontre avec les œuvres et avec la création artistique.

Co-intervenir impose de définir ensemble des enjeux, des objectifs, des contenus, des mises en œuvre qui soient cohérents par rapport au projet de formation des élèves concernés. Il s’agit donc de construire de manière partagée un cheminement qui prenne en compte à la fois le contexte de l’établissement, les besoins des élèves mais également l’identité artistique du professionnel associé. Cette co-construction impose la rencontre, l’échange, l’écoute… Ce qui se joue ici est bien plus que la mise en œuvre d’un projet ; il s’agit bien d’un enrichissement réciproque dont les premiers bénéficiaires sont les élèves. Comme toute complexité que l’on cherche à expliciter, décrire cette co-intervention relève d’un défi pédagogique, didactique, artistique, théorique…

Ce guide poursuit l’intention d’accompagner les intervenants en particulier celles et ceux qui seraient relativement néophytes dans la mise en œuvre de tels projets. Une forme concise a été préférée à une forme narrative afin de cibler les éléments d’attention qui nous semblent prioritaires.

Documents à télécharger