L’association « regards de femmes » lance un appel à scénarios pour les classes de lycée. Six projets seront sélectionnés pour être réalisés avec un accompagnement professionnel.

Trois thèmes sont proposés :

  • le cyber harcèlement sexiste,
  • le consentement,
  • le harcèlement de rue.

Un jury sélectionnera les six projets que l’association accompagnera à la réalisation, les classes lauréates bénéficieront d’un accompagnement pour réaliser leur film, qui sera ensuite diffusés sur France Télévisions.

A titre d’exemple, deux films réalisés lors des troisième et quatrième éditions :

Rouge Sang par les élèves du lycée Claveille à Périgueux

Fatou par les élèves du lycée Simone Weil à Conflans Saint-Honorine :

Également consultable en ligne, le catalogue des films réalisés lors des éditions précédentes de Regards de Femmes.

Ce projet repose à la fois sur l’éducation à l’image et un travail d’écriture autour du scénario. La thématique sur l’égalité entre les hommes et les femmes occupe aussi une place importante cette année dans les programmations des différents dispositifs dans notre académie ainsi que dans nos propositions de formations. Les enseignants de collège et de lycée pourraient élaborer des projets communs pour s’inscrire dans une notion de parcours.

Les programmations dans le dispositif Collège au cinéma

Collège au cinéma - 56 :
Figures héroïques dans la programmation CAC du 2e trimestre :

  • Parvana, une enfance en Afghanistan, Nora Twomey, 2018
  • Woman at War, Benedikt Erlingsson, 2018

Collège au cinéma - 35 :
« Figures émancipatrices » : regard de réalisatrices sur des personnages féminins

  • I’ m not a witch, R. Nyoni
  • The fits, A.R. Holmer
  • Persepolis, M. Satrapi et V. Paronnaud

Collège au cinéma - 22 :

  • Woman at War, Benedikt Erlingsson, 2018
  • Enfance clandestine, Benjamin Avila, 2012
  • Programmation de courts métrages, Agence du court (hors catalogue)

Les programmations dans le dispositif Lycéens et apprentis au cinéma :

Thématique : le corps

La programmation chorégraphie « les CORPS » et revendique leurs désirs de liberté et d’émancipation. Là où la mise en scène organise le regard, la mise en CORPS suppose que les cinéastes chargent les corps d’une certaine idée du monde, d’un certain état d’être au monde. Au cœur des films, le langage des CORPS et la parole dialoguent, interagissent ou se dissocient. Libérés des carcans psychiques, sensuels, sociaux qu’on leur impose, les personnages s’élèvent à la conquête de nouveaux horizons.

  • Programme de 5 couts-métrage : Corps Sensibles
  • J’ai perdu mon corps, Jérémy Clapin, 2019 ou Her, Spike Jonze, 2013
  • Rafiki, Wanuri Kahiu, 2018 ou La leçon de piano, J Campion, 1993

Les formations au Plan académique de formation :

Une formation pour interroger le regard des réalisatrices sur l’art cinématographique et la mise en scène de leur héroïne et une formation pour découvrir les différentes formes d’écriture scénaristique.

Formation pour les enseignants inscrits à Collège au cinéma, dans le 22 :

  • Une œuvre/ une auteure : une journée pour plonger dans les coulisses d’une œuvre en lien avec les festivals des Côtes d’Armor.

Pour les enseignants inscrits à Lycéens et apprentis au cinéma :

  • Le scénario, un texte pour voir et entendre.

Consulter notre page sur le PAF

Documents à télécharger