Dans le cadre du « prix des Découvreurs » de poésie contemporaine, en partenariat avec la Maison de la poésie, lycéens et collégiens ont rencontré Florence Jou. En amont de ces rencontres, les élèves se sont immergés dans des oeuvres confidentielles, qui ont su les inspirer et les toucher.

Fondé en 1997 par la ville de Boulogne-sur-Mer sur la proposition de Georges Guillain, poète, le prix des Découvreurs, qui fonctionne en partenariat avec l’Éducation nationale, a pour objectif de faire découvrir la poésie actuelle de qualité. Les classes engagées doivent élire un recueil parmi une sélection de dix propositions, accompagnées de documents pédagogiques. Elles rencontrent des auteurs, étudient leurs textes et participent au vote final.

Plusieurs établissements bretons se sont lancés dans l’aventure cette année. Le lycée de l’Iroise à Brest, les collèges de Cleunay et des Gayeulles à Rennes ont reçu Florence Jou. La rencontre prévue avec la poétesse au lycée de l’Elorn à Landerneau a malheureusement dû être annulée à cause de la situation sanitaire.

Montage réalisé par les élèves des Gayeulles en préparation de la rencontre avec Florence Jou

Emanuel Campo devait quant à lui se rendre au collège de la Roche aux Fées à Retiers, au lycée La Champagne à Vitré, et aux collèges Théodore Monod à Vern-sur-Seiche et Chateaubriand à St-Malo. Ces rencontres ont été annulées en raison du bouleversement du calendrier des vacances scolaires. Il se tient à la disposition des élèves pour répondre à leurs questions.

Les élèves de La Champagne ont travaillé la rencontre avec Emanuel Campo

Le lycée de l’Iroise a tenu un blog, « i-voix », dans lequel on peut retrouver leurs « butinages » au sein de l’oeuvre de Florence Jou et où les lycéens nous racontent comment s’est passée la rencontre.

Il est à retrouver ici.

Cette action a été accompagnée par les professeur qui ont osé se lancer dans l’aventure d cela poésie contemporaine, notamment Jean-Michel Le Baut et Claire Novack.

Sauf indication contraire, les images d’illustration de cet article sont tirées du blog i-voix.

Contact  : Sylvain Guibert, professeur relais à la Maison de la poésie

Voir en ligne : Le blog des « découvreurs »

Au lycée La champagne, les rencontres ont été annulées, mais les émues ont préparé le rendez-vous